NUMÉROS UTILES

Urgence: 911
Info-santé: 811
Police: 819 564-1212
Bureau municipal:
819 876-7117

DANGER DE FEU

OGDEN : HIER & AUJOURD’HUI

Rattaché à l’origine à la municipalité du Canton de Stanstead, le territoire de cette localité en était détaché en 1932 pour former une entité municipale autonome à laquelle on a attribué le nom d’Ogden. Bornée au sud par la frontière canado-américaine et, au nord, par la municipalité de canton mère, cette entité voit sa partie ouest baignée partiellement par les eaux du lac Memphrémagog.

Le personnage ainsi remémoré est un Américain du New Jersey, Isaac Ogden (1739-1824) qui, étant demeuré loyal à la couronne britannique, perdra la totalité de ses biens confisqués par les insurgés vainqueurs. Il quitte les États-Unis en 1783 pour l’Angleterre et vient au Canada en 1788, à titre de juge de la Cour de l’Amirauté.

Démontrant un vif intérêt pour les terres qui bordent le côté est du lac Memphrémagog jusqu’à la frontière qui sépare le Vermont du Québec, on lui concèdera la moitié est du Canton de Stanstead en 1798, espace où se situe la Municipalité d’Ogden. Pour gérer ce territoire, il ne s’adjoindra pas moins de 37 associés. En 1808, il renonce subitement à sa charge de magistrat et rentre en Angleterre où il demeurera jusqu’à sa mort.

- Extrait du livre de Toponymie du Québec

Ne cherchez pas un point sur la carte représentant la Municipalité d’Ogden : il n’y en a pas. Ogden n’est ni une ville, ni un village. Notre municipalité ne compte, en effet, aucun «noyau villageois». L’ensemble de la Municipalité d’Ogden est plutôt représenté par un écheveau de petites routes de campagne où chaque croisement abrite ce qui reste des agglomérations du siècle dernier : Cedarville, Graniteville, Griffin, Marlington, Tomifobia, Apple Grove, Gline’s Corner, Ruiter’s Corner, Ticehurst Corner et Comstock Mills.

Graniteville est situé à la croisée des chemins Cedarville et Marlington. Bien que l’agglomération ait toujours compté très peu d’habitants, sa réputation et son nom reposent sur ses carrières de granit, dont la plus grande au Canada. Le minerai qu’on y extrait depuis 1885 recouvre des édifices importants, tels que l’abbaye Saint-Benoît-du-Lac et l’édifice Sun Life de Montréal. On y trouve aussi un temple de l’Église Unie d’architecture traditionnelle (1896).

Jadis surnommé Smith’s Mills, le village de Tomifobia regroupait autrefois de nombreux moulins associés aux exploitations forestières locales. Le chemin de fer qui traversait l’agglomération à compter de 1860 en fit un village dynamique comptant une gare, une auberge, un bureau de poste, deux églises et une école. Avec la venue de l’automobile, cependant, vint le déclin des petits villages longeant la voie ferrée, de sorte que Tomifobia n’est plus aujourd’hui qu’un petit regroupement résidentiel à la croisée des chemins longeant la rivière du même nom.

L’un des secrets bien gardés d’Ogden, le parc Weir, offre aux amateurs de villégiature une plage publique où la baignade est permise, ainsi que quelques sites de camping. L’ancien quai fédéral adjacent au parc offre un accès public au lac Memphrémagog.

 

30 juillet 2014

La Municipalité d'Ogden souhaite avertir ses citoyens qu'une section du chemin Boynton sera temporairement fermée à partir du 5 août 2014 pour le remplacement d'un ponceau majeur. Les travaux auront lieu près du 1040 Boynton et devraient nécessiter une période d'environ vingt-deux (22) jours.

2 juillet 2014

C'est votre responsabilité de vous assurer de la qualité de votre eau potable afin de prévenir les problèmes de santé: informations

Lire tous
© Niels Jensen, Rural Route Communications